Google+

A l'heure où les réseaux sociaux sont une véritable mode au point que le site de l'A3 soit lui-même un réseau social, Google a contre-attaqué (après la défaite d'Orkut) en nous balançant Google+. Plein de bugs et pauvre en fonctionnalités, on sent déjà le futur produit de qualité Google.
Google+ est tout d'abord super simple. Contrairement aux autres réseaux où l'on doit se faire chichi à configurer 20'000 trucs avant de pouvoir commencer à utiliser efficacement notre profil, on reste ici au strict minimum.
Notre profil est composé de quelques champs à entrer, en indiquant directement à côté qui peut voir la donnée. Pas besoin d'aller dans une rubrique cachée avec des noms bizarres.
Bye bye la notion d'amis. Ici, on a des cercles qui sont des sortes de listes dans lesquelles on peut mettre n'importe qui. Mais vraiment n'importe qui. Ensuite, libres aux autres de nous mettre aussi dans un ou plusieurs cercles.
Les cercles nous servent à définir qui peut voir quoi plus facilement : un post, une entrée sur notre profil, une vidéo, une photo sur laquelle on est repéré, etc.
Pas de messages privés au programme, puisque Gtalk et GMail le font déjà très bien.
Par contre, pas de page professionnelle non plus, ou d’évènement. Enfin... pour l'instant. Par contre, le chat video est juste incroyable. On lance une "bulle" et on attend. Ceux qui veulent la rejoindre le peuvent et on se retrouve avec tous nos amis à dialoguer ensemble, simplement, dans le navigateur.
L'application sur Android est aussi déjà excellente. Accès au profil, au chat en groupe, aux flux de nos cercles et aux photos.
Share: